Black & Scholes (1973) - Kim-Sanh Châu

Partager
  • © Sébastien Faubeau

Fusion entre danse contemporaine et arts médiatiques, Black & Scholes avec sa chimie organique, tisse corps et images dans un même flacon chaotique. Une forme émerge, se construit puis dans un ultime effort se déconstruit et se meurt.

Des corps dansent face à une animation vidéoprojetée – représentation visuelle du processus chaotique. Ici, la vidéo s’utilise comme partition chorégraphique. Le mouvement se construit autour de l’idée de structure et synchronisation, pour finalement tomber dans une improvisation empreinte de brutalité primaire. Accord parfait, synchronisation de l’organique et du numérique la danse et le visuel ne font qu’un.

Chorégraphiée par Kim-Sanh Châu, la création Black & Scholes (1973) offre aux interprètes Maud Llorente, Raquel Lanziner et Nicolas Patry la liberté de s’approprier comme ils l’entendent la matière pour obtenir cet état de perte de contrôle qui leur est propre.

Black & Scholes (1973) fait référence au modèle et équation financiers du même nom, pour lesquels ses auteurs reçurent le prix Nobel en 1997. En écho à son psychisme, l’artiste en danse émergente – diplômée en finance – revisite cet écrit académique à travers la dualité de son esprit cartésien et de son irrésistible attirance pour l’imprévisible.

L’imagerie visuelle de Kim-Sanh Châu est empreinte d’une richesse de couleurs et d’une finesse du trait des dessins faits à la main et fait écho à son Asie d’origine. Kim-Sanh Châu est récipiendaire de la résidence MAI-PRIM obtenue en 2014.

Proposée tout d’abord en version courte pour Quartiers Danses en 2015, Black & Scholes (1973), sera ici présentée dans sa version définitive.

Ce spectacle est présenté par MAI (Montréal, arts interculturels).

Artiste en résidence. En partenariat avec PRIM.