Atelier - Partition des fascias avec Kevin O'Connor

Partager

Partition des fascias : an ongoing movement research experiment - Kevin O’Connor (San JoseE)

Ouvert aux artistes de toutes disciplines / En anglais

Au cours de cet atelier, nous danserons avec nos fascias, bougeant et nous transformant au rythme de leurs multiples possibilités génératives. Les fascias sont souvent envisagés comme étant seulement des tissus connectant et enveloppant le muscle. Mais c’est aussi un organe sensoriel actif, intelligent et communicatif qui enveloppe et imprègne le corps. Les fascias peuvent être décrits comme une biomatrice qui entoure tout dans nos corps, connecte chaque élément, et les divise aussi, de façon paradoxale. Le terme fascia ne correspond pas à une définition unique. Le panel d’écrits anatomiques à leur sujet s’étend à des communautés de biologistes, massothérapeuthes, docteurs, anatomistes, pathologistes, practiciens somatiques et danseurs.

Nous danserons et nous laisserons mouvoir par les métaphores, images, modèles, recherches scientifiques et pratiques somatiques développés autour des fascias. Nous explorerons comment, ce que j’appelle la ‘partition des fascias’ change notre sensibilité et nous fait potentiellement bouger dans de nouvelles directions. Situé dans la pratique de l’Axis Syllabus, en tant que système de référence compréhensif, cet atelier nous permettra d’essayer, expérimenter et nous placer au coeur d’une nouvelle forme d’embodiement expérimental.

Kevin O’Connor est un artiste multidisciplinaire travaillant en danse (interprète, chorégraphe), improvisation, cirque et installation. Il est impliqué depuis une dizaine d’années dans une longue collaboration artistique avec Ruth Douthwright et Billy Jack explorant aux intersections entre race et gentrification. Son attention a récemment évolué grâce à son travail en tant que practicien de la biodynamique sacro-craniène, apprenant au contact des familles de chasseurs Inuit de l’Île de Baffin et rejoignant le cercle de danse de protestation durant le soulèvement indigène appellé Idle No More. Il est présentement candidat au doctorat en Études de la Performance où ses recherches portent sur l’anatomie, les capacités du corps performatif et l’imagination; l’activisme environnemental et les pratiques de décolonisation; ainsi que les performances communautaires.

Enseignant : Kevin O'Connor

Retour au calendrier