Atelier - Facking it 'til we're making it avec Eroca Nicols

Partager

Ouvert aux performeurs professionnels et aux praticiens en somatique / En anglais

«Cet atelier devrait être suivi par tous les artistes et même les non-artistes de part son importance à ramener la conscience du pouvoir de l’individu. J’ai adoré l’élément du jeu et le fait de construire des disciplines complètes ensemble à partir de zéro. » Anonyme.

Faking it ’til making it: Practicing what we think we don’t know.

Avez-vous déjà écouté la radio et senti que vous connaissiez les paroles d’une chanson jamais entendue? Nous avons des idées préconçues sur les modalités du mouvement qui sont basées – ou pas – dans l’expérience ou la réalité, mais on a entendu parlé de ces formes et pratiques (reiki, aikido, feldenkrais etc.), et on a des idées formées de ce qu’elles sont et font. Qu’est-ce que génère une pratique du faking it ’til we’re making it? Quelles sont les idées collectives perçues à propos de ces modalités, et est-ce qu’elles peuvent nous être utiles si nous en faisons une performance? Est-ce que changer notre relation à l’information spécialisée altère la manière dont nous sommes reliés à elle? En utilisant des aptitudes développées à travers cette simulation, nous arriverons à faire avec les corps que nous aurons générés. Comment pouvons-nous assumer que nous connaissons ce qu’il nous faut savoir pour changer notre manière de bouger?

Note: Je ne discrédite pas les années d’études qu’imposent ces pratiques. Je suis curieuse de savoir comment on peut utiliser un savoir d’amateur pour générer un certain état à travers la pratique physique de ce que nous ne pensons pas savoir.

Après avoir obtenu ses baccalauréats en Film/Video/Performance et Sculpture du California College of the Arts (San Francisco), la pratique artistique d’Eroca Nicols s’est déplacée au corps. Elle a étudié dans des programmes professionnels au Ballet Creole et à The School of Toronto Dance Theatre avant de poursuivre davantage de formations en fonction de base et improvisation. Présentement basée à Toronto, elle est artiste, commissaire et enseignante nomade. Sa compagnie et alter ego, Lady Janitor, présente des pièces au Canada, États-Unis et en Europe. Depuis 2008, Eroca a enseigné la danse contemporaine sur des scènes internationales telles que ImPulsTanz, HBK Braunschweig, London Contact Improvisation, The Love-In, Dance Exchange (DC,) Mascher collective (Philadelphia) et Kunstoff Arts Space (SF CA.) Eroca est la co-fondatrice du centre de promotion des art et de formations professionnelles Toronto Dance Community Love-In. Son enseignement et entraînement sont influencé par son étude continuelle de l’Axis Syllabus. Son engagement envers les initiatives artistiques et communautaires l’a menée à créer des plateformes qui présentent son propre travail et celui des artistes membres tels que DIMBY (Dance In My BackYard) et Badass Dance Fun (festival at Toronto’s Harbourfront Centre).

Enseignante : Eroca Nicols

 

Retour au calendrier