Atelier - compositions performatives avec Andrew Harwood, Marc Boivin et Diane Labrosse

Partager

Compositions performatives spontannées en danse et musique

Atelier suivi d’une présentation en studio le vendredi 20 janvier à 19 h.

Ouvert aux professionnels de la danse souhaitant vivre une expérience globale de composition en temps réel, intégrée dans un travail de performance scénique / Professeurs bilingue

L’accent sera mis sur l’exploration des possibilités physiques, imaginatives et perceptives en travail solo et en ensemble. Danse, observation, analyses, discussions, performances feront partie intégrante de la recherche et de la pratique quotidienne. Le stage se terminera par une présentation devant public le vendredi 20 janvier 2017, en soirée. Tout(e) participant(e) doit s’engager à être présent pour la totalité du processus. La pratique du travail en solo s’inscrit dans une dynamique du «moment présent» où le processus d’exploration du mouvement apparait comme une façon unique de construire une philosophie kinésique et une base technique personnalisée permettant de libérer l’expression et agissant comme un microcosme pour élaborer des structures au sein d’un ensemble. En observant les phénomènes naturels ou en se référant à des activités impliquant une organisation chez certaines espèces animales, tels les bancs de poissons, les formations d’oiseaux migrateurs ou les colonies de fourmis, nous sommes témoins d’une coopération intrinsèque et d’un processus fondamental du modèle évolutionnaire. Cette approche servira de guide pour le travail d’ensemble. Le geste de performance spontanée, exécuté en constante adaptation face à des désirs, des interactions et des stimulus internes et externes, devra, sans direction ou narration prédéterminée, trouver la voie de l’auto-organisation des apports individuels en une création d’ensemble.

Complices depuis la fin des années 1990, Andrew, Marc et Diane sont tous trois actifs sur les scènes de danse et de musique contemporaines et improvisées, ici comme à l’étranger, depuis plus de 30 ans.C’est dans le cadre d’un stage intensif produit par EDAM, événement initié par Peter Bingham et qui s’est déroulé annuellement de 1992 à 2008, que Marc et Andrew se sont rencontrés. Ce stage a donné naissance au groupe The Echo Case en 1994.

Anciennement directeur artistique de AH AH Productions, Andrew Harwood est reconnu internationalement comme un des ambassadeurs du contact improvisation et de la composition instantanée. Depuis 1975, il se dédie à la recherche, à l’éducation, au développement et à la diffusion de ces disciplines comme formes de performances artistiques sophistiquées.

Le parcours de Marc Boivin a débuté sous la direction de Peter Boneham pour se poursuivre ici et à l’étranger pendant plus de 30 ans. Depuis 2006, il est président de la fondation Jean-Pierre Perreault. Il enseigne régulièrement à travers le Canada et est également affilié à l’École de danse contemporaine de Montréal depuis 1987.

Cofondatrice de Productions SuperMémé, Diane Labrosse a collaboré avec plusieurs musiciens, chorégraphes et directeurs de théâtre. Elle a écrit des partitions de musique pour de nombreux ensembles, conventionnels et non conventionnels (klaxons de bateau, machines à écrire), a signé plusieurs installations sonores et a participé à de nombreux festivals de musiques actuelle et improvisée.

Depuis 2002, Andrew Harwood, Marc Boivin et Diane Labrosse ont co-signé plusieurs créations chorégraphiques : Sens-Cible (2002), Ani•Mâles (2002), L’Ubiquiste et R.A.F.T. 70 (2007), Impact (2008) et de 2005 à 2013, Discovery Bal aux côtés de Chris Aiken et Peter Bingham. Au cours des années, le trio a développé une pratique performative et une expertise pédagogique de l’improvisation en danse et en musique. Leur travail a été présenté au Canada et à l’étranger.

Enseignants : Andrew Harwood, Marc Boivin et Diane Labrosse

Retour au calendrier