Le cri des méduses - Alan Lake Factori(e)

Partager
  • © Daniel Richard

Après Là-bas, le lointain, Ravages et Les caveaux, Alan Lake poursuit son approche multidisciplinaire en faisant dialoguer son langage chorégraphique et sa sensibilité aux arts visuels dans une pièce pour onze danseurs. Inspiré par Le Radeau de la Méduse de Géricault et l’état d’urgence vécu par les naufragés dans la célèbre peinture, le chorégraphe explore la manière dont une communauté peut se redresser et remonter à la surface à la suite d’événements graves. Le cri des méduses prend place dans un lieu inventé où les projections vidéos, la matière brute de la scénographie, la trame sonore interprétée “live” et l’éclairage contribueront à nous propulser dans un onirisme terrifiant. Corps agonisants et entassés, mouvements de masse et pyramides humaines composeront ce tableau organique qui navigue dans les eaux troubles des cycles de transformations, entre lieux de sépulture et lieux d’éclosion de la vie.

Création : Alan Lake
Chorégraphie : Alan Lake, avec la complicité des interprètes
Interprétation : Kimberley de Jong, Nicolas Labelle, Louis-Elyan Martin, Fabien Piché, David Rancourt, Geneviève Robitaille, Esther Rousseau-Morin, Arielle Warnke St-Pierre et 2 danseurs à confirmer
Musique en direct : Antoine Berthiaume
Lumières : Bruno Matte
Répétition :  Annie Gagnon (Montréal)
Scénographie : Alan Lake
Photos : Daniel Richard
Direction de production et direction technique : Antoine Caron