Représentation et concertation | Le 26 février 2015

Wilder Espace Danse: un pas de plus est franchi

Partager
Source: Agora de la danse

Lundi dernier à Montréal, un accueil chaleureux du milieu de la danse était réservé à madame Hélène David, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française. Les invités de marque, les représentants d’organismes en danse et les artistes s’étaient présentés pour assister à une annonce : celle d’une subvention ponctuelle de 100 000 $ versée à l'Agora de la danse et de 100 000 $ versée à Tangente afin de les aider à absorber, à très court terme, une partie des coûts liés à cette période de transition, voire de migration, vers l’édifice Wilder au cœur du Quartier des spectacles.

Le RQD salue cette annonce qui tombe à point nommé pour ces deux organismes engagés dans ce projet qui, bien que magnifique, comporte son lot de défis.

Projet d’envergure évalué à 99,2 M$, le Wilder Espace Danse a un montage financier structuré de la manière suivante : 43 % des fonds proviennent du MCC, 26 % des organismes spécialisés en danse via une collecte de fonds, 23 % de la Société québécoise des infrastructures (SQI), et 7 % du gouvernement fédéral.

Plus du quart du budget, soit 25,8 M$, doit provenir, à divers degrés, des quatre organismes liés au projet : les Grands Ballets, l'École de danse contemporaine de Montréal, Tangente et l'Agora de la danse. Le succès de leur campagne de financement sera donc déterminant.

Comme l’affirme Stéphan La Roche, président-directeur général du Conseil des arts et des lettres du Québec, dans le communiqué du MCC, l’appui annoncé cette semaine à Tangente et à l’Agora de la danse s’inscrit dans une continuité pour soutenir le développement de la danse au Québec. À juste titre, « le Plan directeur de la danse professionnelle au Québec 2011-2021, piloté par le Regroupement québécois de la danse, préconise en effet l'établissement de tels lieux rassembleurs et convergents pour stimuler le déploiement de la danse, un art dans lequel les artistes québécois s'illustrent particulièrement, ici comme partout sur la planète ».

Rappelons que le 19 février dernier, la ministre David était dans la capitale nationale pour confirmer un soutien financier de 2,5 M$ destiné aux travaux de mise aux normes et d’aménagement de la Maison pour la danse de Québec. Son ouverture est prévue à la fin de l’année 2016. Celle du Wilder Espace Danse à Montréal, dont les travaux ont commencé en mars 2014, est également attendue à l’automne 2016.

Comme quoi le projet de concertation des Grands chantiers de la danse, lancé en 2007 par le RQD, avait un nom prédestiné!

> Communiqué du MCC

> Communiqué conjoint de Tangente et l’Agora de la danse

> Article dans Le Devoir

Nouvelle précédente Nouvelle suivante