Valorisation de la discipline | Le 4 septembre 2014

Un exemplaire de la Toile-mémoire aux enchères de Souk-Cité! À qui la chance?

Partager
Détail de la Toile-mémoire de la danse

C’est ce vendredi qu’aura lieu Souk-Cité, la soirée-bénéfice de Danse-Cité, qui propose aux participants de se promener dans des lieux inattendus du bâtiment du MAI (Montréal arts interculturels), comme dans un dédale de ruelles et d’impasses de souk méditerranéen, et d’assister à des micros performances en danse et en arts multidisciplinaires. Des performances musicales rythmeront également la soirée ainsi qu’un encan auquel le Regroupement québécois de la danse est heureux de contribuer.

Pour l’occasion, une deuxième copie de la Toile-mémoire de la danse au Québec, dans sa version initiale de 2009, a été imprimée. Mis à part l’original (que vous pouvez apprécier lorsque vous passez à nos bureaux!), une seule autre copie de la Toile existe, offerte à Anik Bissonnette au terme de sa présidence au RQD (2004-2010). Il s’agit donc d’un objet aussi rare que fascinant qui, rappelons-le, représente de façon inédite l’histoire de la danse professionnelle de scène au Québec au 20e siècle. On y retrouve plus de 300 éléments, individus, compagnies, institutions et diffuseurs, reliés entre eux par différents liens filiatifs de transmission, d’enseignement ou de collaboration artistique. La Toile donne à voir plusieurs pôles de concentration des savoir-faire qui ont structuré la danse professionnelle au Québec au 20e siècle et les relations intriquées qui se sont dessinées entre ces pôles.

Au nombre de ces éléments constitutifs, Danse-Cité y figure au beau milieu! Depuis sa création il y a 32 ans, la compagnie, au profil unique, accompagne les chorégraphes de la relève et les interprètes dans leurs projets de création, contribuant ainsi au développement de nouvelles voix en danse. C’est avec grand plaisir que nous nous associons à cette soirée qui permettra à la compagnie de continuer à remplir sa mission. La mise aux enchères de la Toile-mémoire est aussi un clin d’œil au fondateur et directeur artistique de Danse-Cité, Daniel Soulières, qui a participé activement à la création, il y a 30 ans, du Regroupement québécois de la danse!

En savoir plus sur la Toile-mémoire

 

En 2014-2015, les travaux sur les figures montréalaises de La toile-mémoire de la danse sont financés par le Programme de soutien à la diffusion du patrimoine montréalais qui bénéficie de l'Entente sur le développement culturel de Montréal intervenue entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications.

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante