Représentation et concertation | Le 7 décembre 2012

Retour sur le budget des dépenses détaillées 2013-2014

Partager

Hier, le 6 décembre, a eu lieu l’annonce du budget des dépenses détaillées du gouvernement Marois pour l’année financière 2013-2014. Cette annonce fait suite au dépôt du plan budgétaire, présenté par le ministre des Finances le 20 novembre dernier et dans lequel nous apprenions que le budget du Ministère de la Culture et des Communications (MCC) sera augmenté de 2,1%. À ce moment, plusieurs questions restaient sans réponse pour la communauté de la danse. Dans un article, le RQD s’interrogeait: Est-ce que les crédits additionnels de 1,2 million de dollars par année sur 5 ans alloués à l’enveloppe de la danse du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) en 2012-2013 seront maintenus? La mesure d’aide à la diffusion internationale mise en place par le gouvernement québécois en 2008 pour compenser le retrait du fédéral sera-t-elle renouvelée en 2013?  Qu’adviendra-t-il des projets d’équipement en danse?

 

Les crédits alloués au CALQ

Les dépenses détaillées nous apprennent que le CALQ connaîtra une hausse de son budget de fonctionnement de 100 000 $ pour atteindre 5 879 600 $. Le budget de ses programmes d’aide demeure le même, à 80 794 600$. Donc, si les fonds du CALQ sont répartis de la même façon que l’an dernier, le secteur de la danse continuera de bénéficier de l’aide additionnelle de 1,2 million pour la prochaine année financière.

Concernant l’aide à la diffusion internationale, on comprend également que l’aide de 3 millions pour 2013-2014 sera maintenue.

 

L’Aide aux immobilisations

Pour ce qui est des immobilisations, le budget d’investissement du MCC est augmenté de 9 millions de dollars. Cependant, rappelons que le ministre des Finances Nicolas Marceau a affirmé, le 20 novembre dernier, que « le niveau de l’ensemble des investissements en immobilisations sera établi à un maximum de 9,5 milliards de dollars en moyenne pour les cinq prochaines années, soit une réduction de 1,5 milliard de dollars par rapport aux niveaux prévus au budget 2012-2013. » Impossible de savoir si les projets en danse seront touchés par cette réduction qui touche plusieurs ministères. À suivre…

 

Autres crédits du MCC

Les dépenses détaillées du MCC indiquent également une baisse majeure dans les fonds alloués au programme Aide aux projets, qui passent de 4,93 millions à 907 000 $. On ne peut mesurer pour l’instant l’impact de cette réduction sur notre discipline. Ce programme, qui a une portée très large, comprend les volets Accueil et Appel. Il est notamment ouvert aux diffuseurs pluridisciplinaires, aux établissements d’enseignements, aux regroupements ou organismes à but non lucratif s’intéressant à la sensibilisation aux arts ou à la formation artistique, et touche tous les secteurs d’interventions du Ministère pour des projets visant l’action locale, régionale et internationale.

Par ailleurs, on remarque que les investissements annoncés par la première ministre lors du Rendez-vous Montréal, métropole culturelle du 26 novembre dernier ne figurent pas dans le budget des dépenses détaillées. Les voici en rappel :

  • 98 millions de dollars sur trois ans pour le renouvellement de l'entente de développement culturel entre le gouvernement et la Ville de Montréal;
  • 2 millions de dollars pour intégrer l'art dans l'aménagement et le mobilier urbains;
  •  5,65 millions de dollars pour améliorer la disponibilité des lieux dédiés à la création (ateliers d’artistes).

Est-ce qu’il faut comprendre que les fonds nécessaires pour réaliser ces mesures seront puisés dans le budget prévu pour 2013-2014 au MCC? Même si une augmentation du budget a été annoncée (2,1%, soit 12,8M$), le plan des dépenses en Culture et Communications mentionne que cette somme servira principalement à financer la hausse des frais d’exploitation de la Maison symphonique de Montréal ainsi qu’une variation du service de dette subventionnée.  

 

Numérique

On se souviendra également que le budget 2012-2013 du gouvernement précédent prévoyait des crédits additionnels de 20 millions de dollars sur 5 ans « pour soutenir le secteur culturel afin qu'il demeure compétitif dans le domaine du numérique. » Cette enveloppe s'ajoutait aux crédits de 1,5M$ sur trois ans alloués au CALQ en 2011-2012 pour créer la mesure Plateformes et réseaux numériques. Il faudra donc suivre de près ce dossier afin de savoir si les 20M$ dédiés au virage numérique survivront aux compressions du gouvernement.

À toutes ces annonces s’ajoute celle du président du Conseil du Trésor, Stéphane Bédard, qui a déclaré cette semaine que tous les ministères et organismes devront contribuer à l’effort gouvernemental visant à « trouver » 400 millions de dollars supplémentaires pour boucler le budget 2013-2014… 

 
 
Nouvelle précédente Nouvelle suivante