Valorisation de la discipline | Le 18 novembre 2015

Lucie Vigneault, lauréate du Prix INTERPRÈTE 2015

Partager
Photo: Tony Chong

Le Regroupement québécois de la danse (RQD) et la Caisse de la Culture sont heureux de remettre le Prix Interprète à Lucie Vigneault, une artiste pigiste dont l’impressionnante feuille de route témoigne d’une contribution aussi brillante que personnelle à nombre d’œuvres chorégraphiques de création et de répertoire. Artiste généreuse et engagée dans son milieu, Lucie Vigneault a reçu le prix, assorti d’une bourse de 10 000 $, à l’hôtel de ville de Montréal dans le cadre de l’événement organisé par Les Prix de la danse de Montréal. 

Encore cette année, le RQD a confié au jury des PDM le soin de désigner le(la) lauréat(e) du prix. De Lucie Vigneault, le jury a souligné le charisme, la polyvalence, la grande justesse et l’énergie volcanique; de même que sa capacité exemplaire à se mettre au service d’une œuvre. En plus de livrer une prestation remarquée dans la reprise du solo de Louise Bédard, Cartes postales de Chimère, le public montréalais a pu la voir à l’œuvre en 2014-2015 dans Phos de Stéphane Gladyszewski. Elle a également participé à des tournées canadienne et européenne avec deux autres productions. « On ne dira jamais assez que la qualité des œuvres chorégraphiques est intimement liée à celle des danseurs qui y donnent corps et vie. Traçant son chemin comme pigiste depuis une quinzaine d’années, épousant des univers chorégraphiques aussi différents les uns que les autres, Lucie Vigneault est l’une des manifestations de l’excellence en interprétation, un exploit d’autant plus grand quand on connaît la précarité et les exigences du métier d’interprète. » a déclaré Lorraine Hébert, directrice générale du RQD.

Le Prix Interprète a été remis pour la première fois en 2014 à l'occasion du 30e anniversaire du RQD. Ce prix concrétise un désir nourri depuis longtemps de rendre hommage publiquement aux interprètes, ceux et celles par qui la danse advient, s’anime, prend forme, devient œuvre, corps scénique, point de rencontre avec le public.

« La danse est source de grandes joies : choisir et être choisie par un chorégraphe, plonger ensemble dans l’inconnu avec des équipes artistiques allumées, partager la scène et l’œuvre qui a été créée. J’aime me sentir partie prenante d’un mouvement de partage par la danse. Danser, c’est travailler avec le monde, tout le temps. », confie Lucie Vigneault. Cette générosité, qui fait la marque des grands interprètes, Lucie Vigneault en fait preuve dans les autres rôles qu’elle occupe et qui enrichissent son regard sur la discipline : professeure en danse, spécialiste en enseignement de la danse à l’école, directrice des répétitions et, plus récemment, chorégraphe pour le cirque. L’interprète en danse est un être plein de ressources.

Pour en savoir plus sur Lucie Vigneault: biographie + vidéo.

Télécharger ce communiqué

La création de ce prix est rendue possible grâce à la contribution financière du RQD, de la Caisse de la Culture, fière de soutenir la danse depuis de nombreuses années, et d’un donateur privé.

 

À propos du Regroupement québécois de la danse 

Le RQD rassemble plus de 500 professionnels de la danse et les représente sur les scènes publique et politique. Fondé en 1984 pour donner une voix commune à la danse québécoise, le RQD est devenu au fil des ans un chef de file dans la réalisation de projets structurants pour la discipline. Ses réalisations ont pour but de valoriser la danse dans toutes ses expressions, de favoriser son ancrage et son déploiement sur l'ensemble du territoire québécois et de tisser des ponts entre les professionnels, les amateurs et les passionnés de danse. 

Le RQD reçoit le soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, de Compétence Culture et d'Emploi-Québec.

 

À propos de la Caisse de la Culture

Fondée en 1994, la Caisse de la Culture est née de la volonté de donner aux artistes, aux artisans, aux créateurs et aux entreprises culturelles, les moyens de leurs talents et de leurs aspirations. Depuis sa fondation, la Caisse de la Culture connaît un essor remarquable grâce à ses membres qui lui font confiance. Des milliers de travailleurs autonomes et d’entreprises du secteur culturel en ont fait leur institution financière principale. À la Caisse de la Culture, nous comprenons votre situation; à la Caisse de la Culture, nous parlons le même langage que vous.

  30 

Source : Judith Lessard-Bérubé, responsable des communications | 514 849-4003, poste 225 | jlb@quebecdanse.org

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

The Regroupement québécois de la danse (RQD) and the Caisse de la Culture are delighted to award the Prix Interprète to Lucie Vigneault, an independent artist with a sterling track record. In brilliant fashion, she has contributed to numerous creative and repertoire works, branding them with her personal stamp. A generous artist who is committed to the dance community, Lucie Vigneault received the $10,000 prize at the awards ceremonies organized by Les Prix de la danse de Montréal (PDM) at Montreal City Hall.

Once again this year, RQD entrusted the PDM jury with the task of selecting the winner. The jury praised Lucie Vigneault’s charisma, versatility, precision and volcanic energy, as well as her ability to be perfectly in tune with each work. In 2014-2015, in addition to a remarkable performance in the restaging of Louise Bédard’s solo Cartes postales de Chimère, the Montreal public was able to see her in Stéphane Gladyszewski’s Phos. She also performed in the Canadian and European tours of two other productions. “It cannot be stressed enough that the quality of choreographic works is inextricably linked to the quality of the dancers who give it body and soul,” declared Lorraine Hébert, Executive Director of RQD. “Blazing an independent path in diverse choreographic worlds for some fifteen years, Lucie Vigneault embodies excellence in dance, an exploit that is all the more impressive given the precariousness and demands of the dancer’s profession."

The Prix Interprète was awarded for the first time in 2014, marking the 30th anniversary of RQD. It is the concrete expression of a long-held desire to publicly recognize those performers who allow dance to take form, to come alive on stage, to connect with audiences.

In the words of Lucie Vigneault, “Dance is a source of many pleasures: to choose and be chosen by a choreographer, to take a leap into the unknown with expert teams, to share the stage and the created work. I like to feel part of this shared movement. Dance involves working with others, at all times.” This generosity, which is the trademark of great dancers, is reflected in other roles she has assumed, which enrich her view of the discipline: dance instructor, specialist in dance pedagogy, rehearsal director and, more recently, circus choreographer. The dancer clearly has numerous resources to draw on.

To learn more about Lucie Vigneault: biography + video

To download this Press Release

This prize was made possible through the financial contributions of RQD, the Caisse de la Culture—a proud supporter of dance for many years—as well as a private donor.

 

About the Regroupement québécois de la danse

RQD represents over 500 dance professionals, defending their interests in both the public and political spheres. Founded in 1984 to give Quebec dance a common voice, RQD plays a leading role in the creation and implementation of long-term development projects for the discipline. These projects are aimed at promoting dance in all its forms, strengthening and expanding the discipline across Quebec, and fostering ties among dance professionals, amateurs and enthusiasts.

RQD receives the financial support of the Conseil des arts et des lettres du Québec, the Canada Council for the Arts, the Conseil des arts de Montréal, Compétence Culture, and Emploi-Québec.

 

About the Caisse de la Culture

Founded in 1994, the Caisse de la Culture is committed to providing artists, artisans, creators and cultural organizations with the means to develop their talents and realize their aspirations. Since its inception, the Caisse de la Culture has experienced remarkable growth, thanks to the support of its members. Thousands of self-employed workers and companies in the cultural milieu have made it their principal financial institution. At the Caisse de la Culture, we understand your situation; at the Caisse de la Culture, we speak your language.

  30 

Source: Judith Lessard-Bérubé, Communications Manager | 514 849-4003, ext. 225 | jlb@quebecdanse.org

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante