Représentation et concertation | Le 2 juillet 2015

Le Comité permanent du patrimoine canadien dépose son rapport sur la danse

Partager
Zab Maboungou - Événement Québec Danse 2013 © Sylvain Légaré

Au printemps dernier, à la suite d’un travail de longue haleine de nos collègues de l’Assemblée canadienne de la danse (ACD) en représentation, le Comité permanent du patrimoine canadien se penchait sur la situation de la danse au Canada. Trois séances de travail ont eu lieu en mai au cours desquelles le comité a entendu 25 témoins et reçu cinq mémoires dont celui déposé par Lorraine Hébert du RQD. Sous la présidence de Gordon Brown (PC), secondé par les vice-présidents L’hon. Stéphane Dion (Lib) et Pierre Nantel (NDP), le comité avait retenu cinq thèmes :

·       l’apport de la danse à la culture canadienne;

·       l’apport de la danse pour le développement des compétences physiques et musicales des jeunes Canadiens;

·       les enjeux relatifs à l’emploi et à la transition de carrière;

·       le développement de nouveaux publics;

·       l’appui du gouvernement fédéral à la danse.

Malgré les demandes réitérées du RQD et de l’ACD auprès de président et des vice-présidents pour que les travaux se poursuivent sur une plus longue période, le comité s’en est tenu à trois séances de deux heures à l’issue desquelles le comité a produit son rapport désormais accessible en ligne. Souhaitons que le comité, à la suite des élections fédérales d’octobre prochain, se remette à la tâche, car la danse mérite beaucoup mieux.

Ont participé du Québec

Au nombre des 25 témoins invités à se présenter devant le comité, huit personnes provenaient du Québec. Il s’agissait de Lorraine Hébert, directrice générale, et d’Harold Rhéaume, président du RQD; de Parise Mongrain, directrice du bureau du Québec du Centre de ressources et transition pour danseurs; de Fannie Bellefeuille, directrice générale, et de Victor Quijada, chorégraphe et co-directeur artistique, du Groupe RUBBERBANDance; d’Anik Bissonnette, directrice artistique, et d’Alix Laurent, directeur général, de l’École supérieure de ballet du Québec; et de Zab Maboungou, directrice artistique de Zab Maboungou/Compagnie Danse Nyata Nyata.

Les recommandations

Voici les sept recommandations du comité.

Recommandation 1

Le Comité recommande que le gouvernement du Canada établisse un partenariat avec les autorités provinciales et les organismes qui font la promotion de l’activité physique, de la santé et du bien-être au Canada afin d’appuyer et d’encourager la pratique de la danse chez les Canadiens et Canadiennes.

Recommandation 2

Le Comité recommande au ministère du Patrimoine canadien de s’assurer que le Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts continue de répondre de manière efficiente et efficace aux besoins des professionnels de la danse en ce qui a trait à leur transition de carrière.

Recommandation 3

Le Comité recommande que le gouvernement du Canada se penche sur les moyens de réduire les obstacles auxquels sont confrontées les compagnies de danse au Canada lors de l’embauche de professionnels de la danse étrangers à l’aide d’autres programmes.

Recommandation 4

Le Comité recommande que le gouvernement du Canada collabore avec les différents intervenants du secteur de la danse afin d’intégrer des activités reliées à cette discipline dans la programmation du 150e anniversaire de la Confédération en 2017.

Recommandation 5

Le Comité recommande que l’on maintienne le soutien à la danse au Canada afin de préserver l’expression des différentes cultures, et que l’on renforce la promotion de la danse comme une industrie culturelle de l’économie locale et nationale et un moyen d’enrichir les compétences physiques et musicales ainsi que les compétences transférables des jeunes Canadiens.

Recommandation 6

Le Comité recommande que le gouvernement du Canada, en coordination avec les bailleurs de fonds publics et les intervenants du secteur de la danse, accorde une attention particulière au développement de nouveaux marchés, tant au niveau local qu’international, incluant les tournées internationales, dans l’élaboration des politiques publiques relatives à ce secteur artistique.

Recommandation 7

Le Comité recommande que le gouvernement du Canada, de concert avec ses homologues provinciaux et les intervenants, examine des options permettant de mieux appuyer les danseurs blessés.

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante