Valorisation de la discipline | Le 19 janvier 2017

Danse à l'école: des ambassadeurs de la danse honorés

Partager
M. Soucy, directeur de l'École Cardinal-Léger de la Commission scolaire Pointe-de-l'Île et l'équipe de l'Arrondissement d'Anjou © PPS Danse

À l'heure où le gouvernement québécois encourage le rapprochement entre culture et éducation afin de rendre les arts plus accessibles aux jeunes, trois enseignantes et un directeur d'école sont honorés pour leur dévouement et leur contribution inspirante à la transmission de l'amour de la culture et de la danse. En décembre dernier, PPS Danse a décerné son tout premier Prix Passeur culturel, deux enseignantes en danse à l'école ont été récompensées par les prix Essor et une chargée de cours en danse a remporté le Prix d’excellence en enseignement de l'UQAM. Dans la discrétion de leur salle de classe, ces pédagogues allument des étincelles et font naître des vocations. En mettant sur pied des projets de médiation culturelle et de transmission des savoirs originaux, ils développent l'enthousiasme et renforcent la motivation et la confiance en soi. Des prix plus que mérités soulignent le travail précieux et essentiel de ces facilitateurs hors-pair!
 


Un directeur d'école pas ordinaire
L’engagement des chefs d’établissement est nécessaire au développement de la médiation culturelle à l’école. C'est ce que vient souligner de belle manière PPS Danse en remettant son tout premier Prix Passeur culturel au directeur de l'École Cardinal-Léger (Pointe-de-l'Île). "Éveilleur d’esprit incontestable, Étienne Soucy a, par sa vision et son dynamisme, su créer au sein de son institution une place importante à la culture et à l’art. Son projet de bibliothèque du 21e siècle et le partenariat avec le secteur culturel de l’Arrondissement Anjou sont des actions concrètes qui nous permettent d’affirmer qu’à titre de passeur, il a grandement contribué à l’éducation, à la construction de l’identité culturelle et au bien-être de ses élèves", déclare le chorégraphe Pierre-Paul Savoie.



L'enseignement de la danse à l'université s'illustre
Enseignante au Département de danse de l'UQAM depuis 1984, Geneviève Dussault a remporté ex æquo avec Pascal Bédard (sciences économiques) le Prix d'excellence en enseignement 2016, catégorie Chargé de cours. Geneviève Dussault enseigne l'histoire de la danse, la notation et l'analyse du mouvement et fait partie des membres fondateurs de la Tribune 840. Elle a participé à plusieurs comités pédagogiques et académiques ainsi qu'à des refontes de programmes universitaires et des jurys de maîtrise. Membre et complice du RQD, Geneviève Dussault a également contribué à la rédaction de plus de la moitié des fiches biographiques de la Toile-mémoire de la danse au Québec!
 


Prix Essor: la danse tire son épingle du jeu
Chaque année, les Prix Essor décernés conjointement par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur et le ministère de la Culture et des Communications (MCC), soulignent le travail passionné de pédagogues et de responsables scolaires qui réalisent avec les jeunes des projets novateurs et imaginatifs de qualité. En 2016, trois projets en danse figuraient parmi les 19 finalistes et deux d’entre eux ont fait partie des huit gagnants!

Attribué à un projet qui se distingue par la qualité de son approche culturelle et artistique ainsi que par l’originalité des moyens utilisés pour sensibiliser les élèves à la culture, le Prix Culture a été remis à l'enseignante Stéphanie Connors pour le projet De la création à la diffusion, réalisé en collaboration avec Tangente et la Grande Fente. Les élèves de l'école secondaire Lucien-Pagé (Montréal) ont participé à toutes les étapes d’une réalisation chorégraphique, de la gestuelle à la promotion en passant par la scénographie. «Ce projet a favorisé la découverte de différents métiers liés aux arts de la scène, en plus de permettre aux élèves d’exprimer leurs idées et leur personnalité au moyen d’une création authentique à l’image de leurs intérêts», souligne le MCC.

Le Prix Développement durable BMO Groupe financier, octroyé à un projet qui encourage l’implication des élèves sur le plan environnemental, social, économique et culturel, a été remis à Catherine Tessier pour le projet Danse Ensemble. Des élèves de l’école secondaire André-Laurendeau (Longueuil) et huit adolescentes ayant une déficience intellectuelle ou une mobilité réduite ont appris à se connaître par la danse. Les élèves ont présenté, devant un public ému, une chorégraphie rappelant que la danse est un médium artistique qui facilite les rapprochements.


Le Regroupement québécois de la danse félicite chaleureusement les lauréats!

 

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante