Études et statistiques utiles | Le 13 février 2014

Culture et médias sociaux

Partager

On ne parle plus que d’eux, même dans les médias traditionnels : les médias sociaux sont partout, leur usage s’intensifie, les différentes plateformes interactives se multiplient et le nombre d’utilisateurs ne cesse de croître. Ils révolutionnent les façons de faire et pas uniquement sur le Web. Les médias sociaux forcent les organisations à repenser leurs valeurs et à adopter de nouvelles stratégies de développement et de communication. Et tout porte à croire que cette tendance est là pour rester! Voici quelques chiffres assez éloquents tirés de la plus récente enquête du CEFRIO :

  • En 2013, 82,2 % des internautes québécois utilisent les médias sociaux, que ce soit pour consulter du contenu, se connecter à leur compte, relayer ou partager du contenu, interagir avec d’autres ou créer du contenu (ce qui correspond à 62,7 % des adultes québécois);
  • 44 % des internautes québécois visitent leur compte Facebook tous les jours.

L’enquête souligne également qu’en 2013, la moitié des internautes québécois suit une organisation, une marque, une personnalité ou une entreprise sur les médias sociaux, une tendance en progression depuis trois ans. Et sur ces organisations, il est intéressant de constater que ce sont celles du secteur des arts et spectacles qui sont les plus suivies, avec 25,9 % des adultes utilisant les médias sociaux.

Le milieu culturel l’a bien compris, il a tout intérêt à être présent sur les médias sociaux qui permettent d’atteindre un important bassin de public via des outils peu coûteux! En effet, la grande majorité des acteurs du milieu, producteurs, diffuseurs, artistes, gèrent des comptes Facebook, Twitter ou Youtube pour la promotion de leurs activités. Le secteur de la danse ne fait pas exception au mouvement. D’ailleurs, 65 des 69 organismes membres du RQD ont une page Facebook!

Bien sûr, il ne suffit pas d’ouvrir un compte Facebook pour attirer les foules à ses spectacles. Encore faut-il assurer une présence constante et appropriée aux différents médias. Mais il peut être difficile d’évaluer et doser sa présence sur les médias sociaux… alors rien de mieux que de se comparer aux autres (une fois n’est pas coutume)! Voici donc quelques chiffres tirés d’une étude américaine menée auprès de 207 organismes artistiques.
 

L’activité moyenne :

  • 24 gazouillis par mois sur Twitter
  • 20 photos ajoutées mensuellement sur Flickr
  • 17 publications par mois sur Facebook
  • 4 publications mensuelles sur un blogue
  • 1 vidéo mise en ligne mensuellement sur Youtube

Le réseau moyen :

  • 1609 fans sur Facebook
  • 726 abonnés sur Twitter
  • 30 abonnés sur Youtube

L’engagement moyen par publication (l’interaction avec le réseau):

  • 4 commentaires/partages sur Facebook
  • 0,5 mention ou RT sur Twitter
  • 0 commentaire sur les blogues
     

L’étude nous apprend également que les organismes artistiques qui actualisent leur page Facebook plusieurs fois par jour ont cinq fois plus de fans et d’engagement par publication. Mais ne concluons pas trop vite qu’il s’agit simplement de multiplier les gazouillis et d’étendre son réseau de fans! S’il est vrai que les nouveaux médias offrent de réelles opportunités de positionnement, de promotion, de diffusion, de développement de contenu, voire de recherche de financement, ils supposent tout de même qu’une stratégie soit mise en place afin de s’ajuster aux nouveaux comportements et usages des publics et de maximiser le potentiel de ces nombreuses plateformes.
 

► Pour aller plus loin, le RQD offre deux formations sur le sujet :


Bâtir une stratégies de communication en médias sociaux | 25 février
Formatrice : Bianka Bernier, consultante
Mardi 25 février, de 9 h à 17 h

 


Aspects juridiques du Web 2.0 | 18 mars

Formatrice : Sophie Préfontaine, avocate
Mardi 18 mars, de 9 h à 17 h
 

 

► Voici également quelques publications récentes sur le sujet :

Nouvelle précédente Nouvelle suivante