En vie associative | Le 23 mars 2017

Assurance santé: pourquoi s’en priver?

Partager
Image libre de droits

Travailler en danse, sur scène, en coulisses ou dans un bureau, engage notre corps de multiples manières; aussi, le soin qui doit lui être apporté est une priorité. C’est pourquoi le Regroupement québécois de la danse propose depuis 2012 un régime d’assurance collective à ses membres corporatifs ayant au moins un employé. D’autres options existent pour les travailleurs autonomes.

Assurance collective pour les employés
L’assurance collective prend en charge une portion très avantageuse des dépenses médicales, incluant les consultations en ostéopathie, en physiologie, en kinésithérapie et même en massothérapie, en plus des soins dentaires. N’hésitez pas à contacter Virginie Desloges, responsable des finances et de l’administration du RQD, pour plus d’informations.

Assurance santé pour les travailleurs autonomes
D’autre part, si vous êtes travailleur autonome ou que vous n’avez pas accès à l’assurance collective, une alternative intéressante vous est proposée par La Croix Bleue. Son assurance santé vous permet en effet de couvrir, entre autres, des frais de soins dentaires et de la vue, des frais de médicaments, et aussi d’assurance voyage, en plus d’avoir accès à une assurance salaire en cas d’accident ou de maladie.

Ces services vous permettront d’avancer l’esprit tranquille. Mieux vaut prévenir que guérir! 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante