L'avez-vous vu passer ? | Le 15 janvier 2015

Analyse du budget fédéral 2014 : quoi retenir ?

Partager

Tout juste avant les fêtes, la Conférence canadienne des arts, la Coalition canadienne des arts et la Saskatchewan Arts Alliance publiaient une analyse du budget fédéral 2014 sous l’angle du financement des arts et de la culture au pays.

Malgré les coups durs encaissés ces dernières années par le secteur de l’audiovisuel, les musées ainsi que Bibliothèques et Archives Canada, l’analyse révèle que, dans l’ensemble, les niveaux de financement sont demeurés à peu près stables. Les gains en cette matière n’étant pas fréquents, il mérite de les souligner quand ils se présentent. C’est notamment le cas du Conseil des arts du Canada dont le gouvernement a assuré la pérennisation d’un fonds de 25 M$, jusqu’alors accordé sans récurrence garantie, à compter de 2015-2016. Bien que cela ne représente pas une augmentation de son financement global, chiffré autour de 182 M$, on peut désormais avoir l’assurance que cette somme ne s’envolera pas au prochain budget. L’analyse mentionne néanmoins qu’à cause de différents facteurs, dont celui de la croissance du secteur culturel, le CAC se trouve à devoir en faire plus avec moins. Les revendications longuement portées afin de hausser son budget à 300 M$ demeurent plus que jamais d’actualité.

Autre gain à souligner, l’assurance d’un financement continu et permanent d’un certain nombre de programmes à Patrimoine canadien. Par exemple, le Fonds du Canada pour la présentation des arts voit son budget de 29 M$ sécurisé. Une bonne nouvelle considérant qu’une part importante de ses crédits, soit 18 M$, n’étaient pas récurrents et risquaient de ne pas être renouvelés. En ce qui concerne le Fonds du Canada pour l’investissement en culture, son financement a légèrement augmenté en 2014 afin de s’établir à 22,03 M$. Reste à confirmer que l’engagement pris dans le budget 2014 d’hausser les crédits de ce programme à hauteur 30,1 M$ en 2015 sera respecté. Enfin, bien que le Fonds du Canada pour les espaces culturels ait vu son financement baisser pour s’arrêter à 25,5 M$, ce programme est toutefois appelé à devenir permanent dans le budget de 2015 et on s’attend à ce que son financement remonte à 30 M$, comme au moment de sa mise sur pied en 2002-2003.

 

Pour d’autres faits saillants, nous vous invitons à lire l’analyse publiée par nos collègues canadiens.

 

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante