Valorisation de la discipline | Le 24 mars 2016

31e Grand Prix du CAM: le RQD félicite les lauréats

Partager
Photo: Alexandre Galliez Interprètes: Anne Plamondon et Samuel Tétreault

Montréal, le 24 mars 2016 – Le Regroupement québécois de la danse (RQD) félicite les deux lauréats du 31e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal, Les 7 doigts de la main et le Musée d’art contemporain de Montréal, qui se partagent le titre et la bourse de 30 000 $. Le RQD salue également l’excellence de la compagnie Louise Bédard Danse, nommée lauréate pour la danse et récipiendaire d’une bourse de 5 000 $.

Signe de sa diversité, la danse a affirmé sa présence au 31e Grand Prix au-delà de sa catégorie. Triptyque, la dernière création des 7 doigts de la main, a été créée à l’invitation de Daniel Soulières, directeur artistique de Danse-Cité. Alliant cirque et danse, ce spectacle a fait appel aux chorégraphes de renommée internationale Marie Chouinard, Victor Quijada et Marcos Morau ainsi qu’aux danseurs Anne Plamondon, Franklin Luy et Kyra Jean Green. 

Quant à la compagnie Louise Bédard Danse qui célébrait ses 25 ans en 2015, elle s’est illustrée avec le cycle Série Solos ainsi que la reprise de Cartes postales de Chimère. Pour cette dernière, la chorégraphe et interprète chevronnée Louise Bédard a confié le soin d’enfiler les gestes de ce solo créé en 1996 à deux grandes artistes, Isabelle Poirier et Lucie Vigneault. Cette dernière s’est vu décerner par le RQD le Prix Interprète 2015 lors des Prix de la danse de Montréal. « La danse de Louise Bédard sied merveilleusement bien aux interprètes arrivés à une maîtrise technique et à une maturité artistique », confie Lorraine Hébert, directrice générale du RQD. « La chorégraphe sait créer des univers féminins fascinants, d’une beauté fine et ciselée. »

Autre reconnaissance dont peut se réjouir la danse est celle accordée à LA SERRE – arts vivants. Le lauréat de la catégorie Nouvelle pratique artistique a reçu une bourse de 5 000 $ soulignant sa contribution originale dans l’accompagnement et la valorisation de la jeune création en arts vivants.

Le Regroupement québécois de la danse rassemble et représente plus de 500 professionnels de la danse de recherche, de création ou de répertoire et joue un rôle de premier plan dans l’avancement de tous les secteurs de la discipline : création, production, diffusion, formation, service. Instigateur de projets basés sur la concertation et les interventions à longue portée, dont le Plan directeur de la danse professionnelle au Québec 2011-2021, le RQD contribue activement à la reconnaissance de la danse sur la scène publique et à l'amélioration des conditions de sa pratique depuis plus de 30 ans.

- 30 –

Source :

Judith Lessard-Bérubé, responsable des communications

514 849-4003, poste 225 / jlb@quebecdanse.org

Nouvelle précédente Nouvelle suivante